Actualités

Alain Petitbon, réélu président du SETOM

SETOM pdt portrait2020

Le jeudi 10 septembre, les membres du comité syndical se sont réunis pour élire le président et les vices-président du SETOM pour un nouveau mandat de 6 ans. 

Alain PETITBON a été réélu à la tête du Syndicat de valorisation des déchets avec 30 voix "pour", 3 bulletins "blancs" pour 33 votants.

 

Les votes se sont poursuivis afin de désigner les vice-présidents, membres du Bureau.

La Liste des Vice-Présidents
1ER  VP   : Jérôme Pasco (CCP CONCHES )
2ème VP : Jérôme GRENIER ( Seine Normandie Agglomération)
3ème VP : Rosine COULONG (Évreux Portes de Normandie)
4ème VP : Francis BRONNAZ ( CCP NEUBOURG)
5ème VP : Alain NOGAREDE ( Évreux Portes de Normandie)
6ème VP : Fabrice CAUDY ( Seine Normandie Agglomération)
7ème VP : Thierry ROMERO ( Interco Normandie Sud Eure)
8ème VP : Joel CLOMENIL ( Évreux Portes de Normandie)

SETOM cs 20200910 1
(De gauche a droite sur la photo)
Alain NOGAREDE ( EPN), 5ème VP
Jérôme GRENIER ( SNA), 2ème VP
Thierry ROMERO ( INSE), 7ème VP
Fabrice CAUDY ( SNA), 6ème VP
Joel CLOMENIL ( EPN), 8ème VP
Alain PETITBON (Président)
Francis BRONNAZ ( CC LE NEUBOURG), 4ème VP
Rosine COULONG (EPN), 3ème VP
Jérôme Pasco (CC CONCHES ), 1ER VP

Le bureau

Le Bureau, est composé de 9 membres issus du Comité Syndical,
1 Président et 8 Vice-présidents.
Ils préparent les dossiers qui seront soumis au vote du comité syndical.

Le Bureau est force de proposition pour l’orientation et la politique de développement du syndicat.

Il se réunit deux fois par mois pour suivre de manière dynamique les dossiers de la structure et y sont désigné les rapporteurs des projets de délibérations présentés au comité syndical.

 

Semaine européenne du recyclage des piles

 

Durant la période de confinement, les piles et batteries nous ont rendu de nombreux services pour se divertir, prendre des nouvelles de nos proches, cuisiner, se bouger ou encore occuper les enfants.
Il est temps, maintenant qu’elles sont usées, de rapporter piles et batteries non rechargeables dans les points de collecte pour leur donner une seconde vie.

 

1- 121 piles et batteries par foyer !

Dans chaque foyer, on retrouve des piles et batteries un peu partout, qu’elles soient en service dans des appareils, encore neuves dans les tiroirs ou usagées.
On ne dénombre pas moins de 121 piles et batteries en moyenne par foyer pour une maison et 81 pour un foyer en appartement.

Schema-Maison Appart
base visuel lesaviezvous

 

 

2 - Que faire des piles et batteries usagées ? poubelle-barre

Ne les jetez surtout pas dans la poubelle des ordures ménagères ! Les piles et batteries contiennent pleins de métaux utiles et recyclables comme le fer, le nickel, le manganèse, le zinc…
Conservez-les chez vous au sec dans une boite, un petit bocal ou un sachet, hors de portée des enfants puis rapportez vos piles et batteries dans les points de collecte dédiés : déchèteries, magasins, mairies, écoles,…

 FeuxTricolore Corepile 2020

 

 

3 - Quelles piles et batteries se recyclent ?

Qu’il s’agisse d’une pile bâton dans une radio ou une lampe torche, d’une pile bouton dans une calculette ou une montre, ou encore la batterie de votre ancien téléphone ou ordinateur portable, toutes les piles et petites batteries usagées se recyclent, y compris les piles rechargeables.
Les batteries de vélos et trottinettes électriques sont à rapporter chez votre revendeur pour être recyclées.

type repris pdc

base visuel lesaviezvous02

 

 

 4 - Le recyclage des piles et batteries

Le traitement des piles et batteries collectées par Corepile permet de récupérer environ 5.000 tonnes de métaux chaque année.
Le taux de recyclage est compris entre 50% et 80% selon le type de piles ou batteries.
Pour 1 tonne de piles et batteries recyclées, on récupère ainsi 420kg de zinc et composés de zinc et 260kg d’alliages à base de fer et nickel.
Ces métaux sont ensuite réutilisés pour la fabrication d’objets de la vie courante comme des gouttières en zinc, des couverts en acier inoxydable, des bornes anti-stationnement, des articles de quincaillerie, des tôles de voitures, des coques de navires ou encore de nouvelles batteries (nickel) ou des composés pour panneaux photovoltaïques (Cadmium).

Schma-Logistique-3

base visuel lesaviezvous03

 

 

5 - Pourquoi recycler ses piles et batteries ?

Pour éviter de gaspiller des ressources naturelles rares ou présentes en quantités limitées dans la nature comme le fer, le zinc ou le nickel dont l’extraction est particulièrement polluante.
Pour produire, après recyclage, des alliages et des métaux à valeur ajoutée (Acier, Zinc, Plomb, Cobalt ou Cadmium) qui seront utilisés dans de nombreuses industries.
Pour limiter tout risque de pollution et éviter d’introduire dans les ordures ménagères des traces de métaux lourds encore contenus dans certains types de piles.

 

En savoir plus sur la collecte et le recyclage des piles et batteries ?
www.jerecyclemespiles.com

 

Opérations chasse vapeur

SETOM Ecoval 95 copie

D’importants travaux d’amélioration de l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) du site ECOVAL, située à Guichainville, sont en cours jusqu’au début du mois d’octobre 2020.
Des tests appelés chasse vapeur
seront effectués préalablement à la phase de remise en service.

Ces opérations de chasse vapeur ont pour objectif de nettoyer les circuits vapeur des micro-résidus pouvant altérer le bon fonctionnement du turbo-alternateur (équipement produisant de l’électricité à partir de la vapeur générée par l’énergie de combustion des déchets).

Ces opérations de chasse vapeur se dérouleront les journées du 04 et 05 Septembre et 08 et 09 octobre 2020.

Des nuisances sonores sans conséquence

Ces opérations de chasse vapeur se matérialiseront par un important panache de vapeur blanc et un sifflement dû à l’échappement, à grande vitesse, de la vapeur par les tuyaux.

Elles occasionneront des nuisances sonores ponctuelles de l’ordre de 110db (Concert Rock, discothèque, piste d'aéroport, marteau piqueur à 1m) à proximité du point d’émission durant quelques minutes.

Cela n’a aucun impact sur la qualité de l’air : seule de la vapeur d’eau est rejetée dans l’atmosphère. 

Ne pas alerter les services de secours inutilement.

Une autre série de chasses vapeur est programmée début octobre avant le redémarrage de la seconde ligne d'incinération.

Les équipes du SETOM se tiennent à disposition pour répondre à toute question sur ces tests. 

http://www.setom.fr/contactez-nous

      DSC 0159       HPIM4903