Actualités

Le Setom de l’Eure recrute son/sa gestionnaire de paie carrière

article recrutementLe Setom de l’Eure recrute son/sa Gestionnaire de Paie Carrière

Avec plus de 200 000 tonnes de déchets traitées chaque année, le SETOM est le syndicat de traitement des déchets ménagers le plus important du département. Quais de transfert, plateformes de compostage, centres de stockage, unité d’incinération, chaîne de tri, centre d’enfouissement, le SETOM dispose de 15 équipements de traitement qui lui assurent son autonomie.

Le SETOM exerce, pour le compte de ses adhérents (collectivités territoriales), la compétence de traitement des déchets ménagers, la compétence de collecte étant assurée directement par ses adhérents.

La gestion de la compétence de traitement des déchets ménagers est assurée en régie par 54 agents et par deux délégations de service public.

Dans ce cadre, le SETOM de l’Eure recrute un(e) Gestionnaire paie carrière au sein du Pôle Ressources Humaines H/F qui se verra confier les missions suivantes :

MISSIONS :

Elaborer et mettre en œuvre les processus RH

-         Garantir l'application du statut de la fonction publique territoriale et des procédures internes de fonctionnement,
-         Préparation et contrôle des opérations de paie, en garantir la conformité,
-         Assurer la gestion prévisionnelle des emplois des compétences et des effectifs,
-         Assurer l'interface avec le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de l'Eure sur les projets communs,
-         Organiser la mise en œuvre des réformes statutaires à venir sous l'angle de la simplification et de l'anticipation,
-         Contribuer au bilan social,
-         Copiloter le dispositif d'évaluation professionnelle,
-         Participer aux projets structurants liés au projet de direction pour le périmètre des ressources humaines, dont notamment : dématérialisation des actes, poursuite de la mise en œuvre télétravail, accompagnement des délégations de service public,
-         Conseiller et alerter sur les risques juridiques et contentieux en matière de ressources humaines,
-         Travailler en transversalité avec les assistantes RH
-          

La gestion administrative des dossiers du personnel

-          Garantir la mise à jour en continu des dossiers individuels des agents,
-          Concevoir les actes administratifs,
-          Tenir à jour le tableau des effectifs en continu sur le plan quantitatif et qualitatif,
-          Participer au projet de dématérialisation de la gestion des ressources humaines (notamment dossier des agents et gestion des congés) ;

Piloter la gestion des carrières

-          Rédiger des délibérations, arrêtés de nomination et plus généralement l'ensemble des actes administratifs ,
-          Gérer les positions statutaires selon les procédures réglementaires, à toutes les étapes de la carrière,
-          Piloter et mettre en œuvre les procédures collectives liées à la carrière (prévoyance, temps partiel…)

Contribuer au dialogue social

-          Gestion opérationnelle du dialogue social et des instances paritaires en transversalité avec les services : ordre du jour, convocation, comptes rendus, 

 

PROFIL RECHERCHE :

Rédacteur ou adjoint administratif de 1ére classe, bac à bac +2 domaine administration publique ou ressources humaines, vous justifiez d’au moins 3 ans d’expérience sur un poste similaire dans le secteur public.

 

De plus : 

Vous maitrisez la gestion des rémunérations,
Vous maitrisez les statuts de la Fonction Publique Territoriale et avez de solides notions de droit du travail,
Vous connaissez les Principes Généraux du droit du contentieux et du droit disciplinaire,
Vous justifiez idéalement d’une expérience en encadrement et en animation d’équipe,
Vous êtes à l’aise avec l’utilisation des outils dédiés RH (Berger Levrault ; Agirhe…) et des outils bureautiques (dont tableurs),

Enfin, vous faites preuve de capacité d’initiative, de discrétion et de rigueur

 

 Fonctionnaire ou contractuel de droit public – Poste à pourvoir au 01/11/2021

Lieu d’affectation : SETOM DE L’EURE à Guichainville (27930)

Temps de travail : 39H00/semaine

Rémunération selon profil, RIFSEEP, tickets restaurants, participation mutuelle et prévoyance

 

 Les candidatures (ou questions) sont à adresser (lettre de motivation manuscrite appréciée) :

Par courrier ou par mail à l’attention de Monsieur le Président du SETOM de l’Eure
Pôle Ressources Humaines- Voie Communale 6- Lieu-Dit Saint-Laurent- 27930 Guichainville
l.dulondel@setom.fr 

 

Avec plus de 200 000 tonnes de déchets traitées chaque année, le SETOM est le syndicat de traitement des déchets ménagers le plus important du département. Quais de transfert, plateformes de compostage, centres de stockage, unité d’incinération, chaîne de tri, centre d’enfouissement, le SETOM dispose de 15 équipements de traitement qui lui assurent son autonomie.

Le SETOM exerce, pour le compte de ses adhérents (collectivités territoriales), la compétence de traitement des déchets ménagers, la compétence de collecte étant assurée directement par ses adhérents.

La gestion de la compétence de traitement des déchets ménagers est assurée en régie par 54 agents et par deux délégations de service public.

Pas de poubelle jaune pour les masques chirurgicaux !

Avec l'épidémie de Covid-19, le port du masque est devenu obligatoire dans certains secteurs de l'espace public.

Mais où jeter nos masques une fois usagés ?

Dans le bac de tri ? Non !

Les masques ne vont pas dans la poubelle jaune ! Ils sont à déposer dans les bacs des ordures ménagères.

 

Faire courir un risque non négligeable au personnel 

Le bac de tri (jaune) est destiné à la collecte des emballages recyclables ménagers, comme les bouteilles et les flacons en plastique, les boites de biscuits ou de conserve.

Leur contenu est ensuite collecté et transporté jusqu’au centre de tri d’ECOVAL où des opérations de contrôle et de sur-tri par matière vont être effectuées manuellement par les employés du centre.

Jeter son masque potentiellement contaminé, c’est faire courir un risque non négligeable au personnel de notre centre de tri.
C’est pourquoi le SETOM communique une fois de plus sur la proscription de ce geste.

Pour la sécurité et le respect de nos agents, jetez vos masques dans les bacs réservés aux déchets ménagers.

Déposés dans les bacs des ordures ménagères, ils seront incinérés pour être valorisés en énergie (électricité et eau chaude/vapeur). 

photo setom masque tri
Tous les jours, des masques chirurgicaux sont jetés dans les bacs de tri et se retrouvent sur les tapis de tri.

 

Un fort impact environnemental

Parfois jeté par négligence dans la rue ou dans la nature, on estime à 400 ans le temps nécessaire à un masque pour se dégrader dans la nature.

La plupart du temps, il se retrouve dans la mer et les océans après avoir suivi le cours des rivières et des fleuves.
Il va ainsi émettre pendant des décennies des particules plastiques nocives et peut engendrer la mort d’animaux marins (certains animaux pouvant se coincer dans les élastiques).  

En plus de son impact environnemental, même à faible volume, les masques jetés dans la rue, dans les caniveaux, peuvent boucher les canalisations d’eaux usées et perturber les systèmes d’assainissement.

Rappel : jeter son masque par terre est passible d’une amende de 68 €, comme tout abandon de déchet sur la voie publique. 

masque-rue  masque nature
Jetés dans la nature, les masques mettent jusqu'à 400 ans pour se dégrader

Selon l'association ZeroWasteFrance, si chaque Français utilise 2 masques jetables par jour,
ce sont 400 tonnes de déchets plastiques en plus à la fin de la journée.

 

Avec l'épidémie de Covid-19, le port du masque est devenu obligatoire dans certains secteurs de l'espace public. Nous en consommons donc beaucoup. Mais où jeter nos masques une fois usagés ?

Dans le bac de tri ? Non, les masques ne vont pas dans la poubelle jaune ! Ils sont à déposer dans les bacs des ordures ménagères.

Tous les jours, des masques chirurgicaux sont jetés dans les bacs de tri et se retrouvent sur les tapis de tri.

Le bac de tri (jaune) est destiné à la collecte des emballages recyclables ménagers, comme les bouteilles et les flacons en plastique, les boites de biscuits ou de conserve. Leur contenu est ensuite collecté et transporté jusqu’au centre de tri d’ECOVAL où des opérations de contrôle et de sur-tri par matière vont être effectuées manuellement par les employés du centre.

Jeter son masque potentiellement contaminé, c’est faire courir un risque non négligeable au personnel de notre centre de tri. C’est pourquoi le SETOM communique une fois de plus sur la proscription de ce geste.

Pour la sécurité et le respect de nos agents, jetez vos masques dans les bacs réservés aux déchets ménagers. Déposés dans les bacs des ordures ménagères, ils seront incinérés pour être valorisés en énergie (électricité et eau chaude/vapeur).

Extensions des consignes de tri - Vidéo de présentation

Depuis le 1er septembre 2021, tous les habitants du SETOM peuvent trier et recycler 100% de leurs emballages et de leurs papiers !