Actualités

9 SEPTEMBRE 2017 – JOURNÉE EUROPÉENNE DU RECYCLAGE DES PILES

Les piles usagées se recyclent

collecteur-magasinLes collecteurs de pilesNos piles usagées peuvent se recycler, qu’il s’agisse des piles « bâton » dans une radio, une télécommande ou une lampe torche, d’une pile « bouton » dans une calculette ou une montre, ou encore la batterie de votre ancien téléphone ou ordinateur portable.
Le SETOM récupère tous les types de piles et petites batteries pour les valoriser par l’intermédiaire de l’éco-organisme Corepile.
Celui-ci prend alors en charge ces produits, pour les trier et les recycler.

 

 

Où déposer ses piles et petites batteries usagées ?
Tous les magasins qui commercialisent des piles et des petites batteries sont tenus de les reprendre, une fois hors d’usage (notamment les grandes surfaces, les magasins de bricolage ou d’électronique).
Les déchèteries du SETOM sont aussi équipées pour recevoir les piles usagées et petites batteries dans des contenants spécifiques, tout comme certaines mairies ou administrations qui offrent des bornes dédiées à cette collecte. A titre d’exemple, la seule collecte du SETOM en déchèteries a représenté 120 tonnes en 10 ans.

 

Pourquoi recycler les piles et petites batteries usagées ?
Il s’agit d’éviter le gaspillage de ressources naturelles (métaux) dont l’extraction peut s’avérer particulièrement polluante, et dont le recyclage permet de produire des alliages et des métaux à valeur ajoutée ; pour limiter les risques de pollution et éviter d’introduire dans les ordures ménagères des traces de métaux lourds.

 

Le saviez-vous ?
Les piles et petites batteries récupérées par Corepile sont réutilisées, une fois recyclées dans des objets de la vie courante : gouttières en zinc, couverts en acier inoxydable, bornes anti-stationnement, articles de quincaillerie, tôles de voitures, coques de navires ou encore de nouvelles piles ou des composés pour panneaux photovoltaïques.

 

En savoir plus : jerecyclemespiles.com

piles recyclage

 

 

Nos piles usagées peuvent se recycler, qu’il s’agisse des piles « bâton » dans une radio, une télécommande ou une lampe torche, d’une pile « bouton » dans une calculette ou une montre, ou encore la batterie de votre ancien téléphone ou ordinateur portable. Le SETOM récupère tous les types de piles et petites batteries pour les valoriser par l’intermédiaire de l’éco-organisme Corepile. Celui-ci prend alors en charge ces produits, pour les trier et les recycler.

 

Où déposer ses piles et petites batteries usagées ?

Tous les magasins qui commercialisent des piles et des petites batteries sont tenus de les reprendre, une fois hors d’usage (notamment les grandes surfaces, les magasins de bricolage ou d’électronique). Les déchèteries du SETOM sont aussi équipées pour recevoir les piles usagées et petites batteries dans des contenants spécifiques, tout comme certaines mairies ou administrations qui offrent des bornes dédiées à cette collecte. A titre d’exemple, la seule collecte du SETOM en déchèteries a représenté 120 tonnes en 10 ans.

 

Pourquoi recycler les piles et petites batteries usagées ?

Il s’agit d’éviter le gaspillage de ressources naturelles (métaux) dont l’extraction peut s’avérer particulièrement polluante, et dont le recyclage permet de produire des alliages et des métaux à valeur ajoutée ;

Pour limiter les risques de pollution et éviter d’introduire dans les ordures ménagères des traces de métaux lourds.

 

Le saviez-vous ?

Les piles et petites batteries récupérées par Corepile sont réutilisées, une fois recyclées dans des objets de la vie courante : gouttières en zinc, couverts en acier inoxydable, bornes anti-stationnement, articles de quincaillerie, tôles de voitures, coques de navires ou encore de nouvelles piles ou des composés pour panneaux photovoltaïques.

 

En savoir plus : jerecyclemespiles.com

 

Voir toutes les actualités